Web

Migrez vers le cloud Microsoft Azure

Très apprécié, Azure n’est autre que la plateforme de cloud public développée par Microsoft. Ce cloud computing offre une grande variété de services, dont l’hébergement des applications et des données, le stockage d’informations, de messages ou de contacts… Dans cet article, nous vous donnons plus de renseignements sur le cloud Microsoft Azure et sur les techniques visant à faire migrer les machines virtuelles vers Azure.

Qu’est-ce que le cloud Microsoft Azure ?

Techniquement, le cloud regroupe plusieurs serveurs physiques dans des centres de données. Ces dernières se composent de serveurs dans les racks de serveurs qui sont regroupés en clusters. Pour rappel, le projet de cloud Azure est annoncé en octobre 2008 par le PDG de Microsoft, Steve Ballmer. La version bêta du service était disponible gratuite au mois de novembre de la même année. S’ensuit le déploiement de la version définitive et payante le 1er février 2010.

Il convient alors de s’intéresser aux prestataires spécialisés dans l’infogérance Azure afin de bénéficier d’un accompagnement sur mesure. À ceux-là s’ajoutent les conseils sur les architectures cloud à privilégier en fonction des enjeux à courts et moyens termes. Les experts sont là pour vous conseiller sur les technologies les mieux adaptées à vos besoins.

Quels sont les avantages du cloud Azure ?

Dans un premier temps, il convient de rappeler les avantages procurés par une migration vers un cloud. Outre les coûts informatiques, il ne faut pas ignorer les économies en termes de maintenance, de coûts immobiliers, de ressources… Comme l’exploitation d’un cloud revient moins chère, il est tout à fait possible d’optimiser les charges de travail.

Les services managés par Azure riment également avec flexibilité et scalabilité. Comptez en plus sur une sécurité renforcée qui garantit la protection des données et des ressources de votre organisation. Les plateformes cloud comme celle d’Azure se conforment aux exigences des secteurs particulièrement règlementés : santé, finance, administration… Forcément, les fonctions de sauvegarde, de récupération et de basculement permettent d’optimiser la continuité des activités. Où qu’ils se trouvent, les utilisateurs peuvent y stocker des données et effectuer des sauvegardes en quelques clics.

cloud Microsoft Azure infogérance

Comment fonctionne le cloud Azure ?

À l’instar des autres plateformes cloud, Azure est basé sur la virtualisation. En d’autres termes, le matériel informatique est émulé dans le logiciel. Les instructions sont de ce fait encodées de manière semi-permanente ou permanente en silicium. Concrètement, Azure rassemble une collection de matériel réseau et de serveurs qui exécutent des informations complexes. Grâce à cette plateforme cloud, les utilisateurs n’auront plus à se soucier du suivi ou de la mise à jour de leur matériel. Ces actions sont en effet réalisées en arrière-plan.

Pour mieux comprendre le fonctionnement de Microsoft Azure, il faut déjà comprend les concepts fondamentaux ainsi que les termes spécifiques assortis à ce cloud. Ainsi, on désigne par « ressource » l’entité gérée par Azure. Il s’agit entre autres des réseaux et des machines virtuelles. Ajoutez-y les comptes de stockage.

L’abonnement désigne le conteneur logique pour les ressources des utilisateurs. Ainsi, la création d’un abonnement demeure la première étape lors de la migration vers Azure. Bien évidemment, il vous faut un compte Azure qui se décline sous la forme d’une adresse de messagerie. Quant à l’administrateur de compte, il se charge de la création du compte ainsi que du paiement des coûts engendrés.

« L’Azure Active Directory » n’est autre que le service qui gère les identités ainsi que les accès au cloud. Le terme « locataire Azure AD » désigne une instance approuvée et dédiée d’Azure AD. La création d’un locataire Azure AD s’opère dès la souscription d’un abonnement à un service cloud Microsoft : Azure, Intune, Microsoft 365.

Le « Répertoire Azure AD » rassemble plusieurs abonnements. Ce genre d’annuaire permet d’exécuter les applications ainsi que les groupes du locataire. Comptez aussi sur les « Groupes d’administration » qui sont des conteneurs logiques utilisés pour gérer un ou plusieurs abonnements. Les « Groupes de ressources » sont toutes les ressources associées dans chacun des abonnements. Enfin, la « région » se rapporte aux centres de données Azure déployés au sein d’un périmètre préalablement défini.

Cloud Azure : une multitude de scénarios possibles

La migration d’une application ainsi que d’un parc de centres de données vers le cloud Azure implique la prise en charge des charges de travail de migration via Windows, SQL, Linux Server… Vos données migrent concrètement vers les destinations telles que les machines virtuelles Azure, Azure App Service, Azure VMware Solution, Azure SQL Database. Pour rappel, les migrations vers le cloud Azure sont holistiques au niveau des serveurs physiques et des migrations VMware, Hyper-V. N’oubliez pas qu’Azure offre des outils et des fonctionnalités gratuites qui facilitent la découverte de centre de données sans agent.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Tendance

To Top